Pour Monsieur, c'est donc "sans sucre et sans sel" maintenant... et même cuisine pour nous deux.

Mais c'est régime "sans sel AJOUTé"; on n'en n'est pas  (encore) au pain et biscottes sans sel...


Le sel, on avait déjà diminué, du moins j'avais changé mes habitudes de salage d'eau de cuisson depuis plusieurs mois...

Car en fait je crois que je suis plus "salée" que "sucrée"... je mettais peu mais toujours du gros sel gris en cuisson.

Cela a été complètement supprimé.


Par contre, chez nous, il n'y a jamais eu de salière sur la table. Jamais de sel rajouté en mangeant. Cet hiver, je vais supprimer aussi les bouillons de légumes même bio, dans nos soupes.

Néanmoins, on peut conserver la consommation du GOMASIO puisqu'il n'y a que 10% de sel dans ces graines de sésame. 10% dans 1 CS, c'est peu mais en limitant aussi à 2 CS maxi par repas... Mais Monsieur n'aime pas trop le GOMASIO, ce qui résoud le problème pour lui.

Comme pour le sucre, il faut faire la chasse au "sel caché". Lire les étiquettes... on se sent peu concerné car n'utilisant pratiquement de conserves ( sauf poissons; thon au naturel, sardines, maquereaux "en dépannage").


Après sa première visite chez lui, nous étions allé au magasin bio pour choisir des "aromates".

Je ne m'étais pas encore trop penchée sur le sujet car j'utilise beaucoup les ressources du jardin.

Mais j'ai néanmoins découvert ces produits : Hildegarde de Bingen -qui ne fait pas que des tisanes...- lien (clic)

C'est très bien pour donner du goût et oublier le sel !